UX & Conception Mobile

Comment placer l’utilisateur au coeur de la démarche mobile ?

by Grégoire Meridjen 8 janvier 2021

Aujourd’hui, quel que soit le domaine d’expertise promu ou le marché visé, une solution mobile est devenue indispensable. Il convient de bien les choisir le format qu’on utilise en mesurant tous les enjeux et spécificités propres au mobile en amont. À ce titre, les critères les plus importants à étudier sont l’utilisateur, la technologie et le marketing, qui définissent le type de mobilité correspondant à vos besoins. Dans cet article, nous ferons un focus sur l’expérience utilisateur.

Un prérequis indispensable : comprendre les nouvelles attentes des utilisateurs

Les utilisateurs sont de plus en plus exigeants et attendent désormais les mêmes fonctionnalités des applications des grands groupes (comme les GAFAM et acteurs majeurs du digital)… et des PME ! Pour développer et produire une application qui apporte pleinement satisfaction, il faut donc chercher à comprendre la psychologie des utilisateurs et leurs habitudes de consommation, mais aussi le contexte technologique et celui de la concurrence, qui a parfois déjà imposé des standards – à l’instar d’Amazon pour l’e-commerce. Bien sûr, la complète appréhension de ces points joue un rôle-clé dans le budget.

L’Experience map (ou carte d’expérience) permet de cartographier l’expérience utilisateur globale et de détecter les besoins de celui-ci en termes de fonctionnalités et réponses attendues. Elle indique les supports utilisés, dans quels lieux et à quelle heure, ainsi que les états émotionnels associés. Cet outil permet également de cartographier le chemin suivi depuis le téléchargement d’une application, tout en intégrant les opportunités d’innovation et d’amélioration en s’adaptant aux problèmes rencontrés.

Tester ses hypothèses auprès des utilisateurs

À partir de l’Experience map, de nouvelles solutions peuvent être conçues : il est fondamental de les tester auprès des utilisateurs le plus tôt possible. De fait, chaque feature ou fonctionnalité (geofencing, offline, notification, etc.) ayant un coût associé, une approche lean et frugale s’avère judicieuse, pour identifier et circonscrire rapidement les besoins en
fonctionnalités.

Tester ses idées

Il est important de commencer les tests dès le début du projet. Le parcours utilisateur et certaines fonctionnalités peuvent être testés dès le stade du wireframe afin d’écarter des services inutiles. Cette approche est clé pour assurer le ROI d’une application.

Comment réaliser ses tests ?

Le benchmarking

Cette approche permet d’analyser les services déjà disponibles et leurs fonctionnalités. En mobile plus qu’ailleurs, on proposera des expériences conventionnelles, qui diminuent le temps d’apprentissage des utilisateurs et réduisent la dissonance cognitive entre les services attendus et offerts.

Les ateliers de co-conception

Les ateliers de co-conception permettent d’augmenter l’intelligence du projet, dans une approche Lean UX. Ensemble, techniciens et développeurs vous indiqueront les prévisions budgétaires, évitant ainsi des dérives. Pour en savoir plus sur le Lean UX, je vous invite à lire cet article.

Le prototypage

Le prototypage et les tests utilisateurs doivent vous aider à valider rapidement les parcours utilisateurs et la cohérence du projet.

Faut-il innover pour innover ?

Proposer des expériences conventionnelles réduit la durée d’apprentissage des utilisateurs et évite la dissonance cognitive entre leurs attentes et le service offert.

Comprendre toutes les spécificités propres au mobile, découvrez notre guide sur les facteurs clés de succès d'un projet mobile.

Lire le dossier complet

Facteur clé de la stratégie mobile, l’expérience utilisateur impose de se concentrer sur l’essentiel dans un contexte technologique à l’évolution très rapide. Avec un développement mobile coûteux, il est plus que jamais nécessaire de rester centré sur son coeur de métier. Pour optimiser un service, on préférera donc limiter son périmètre initial plutôt que de viser trop large, dans une logique de débuter avec un produit minimum viable (MVP) – quitte à l’étoffer par la suite. L’utilisateur d’aujourd’hui tolère plus difficilement les défauts de fonctionnement que l’absence de fonctionnalités.
En Mobile first, on veillera à ne pas imposer à ses utilisateurs ce que l’on ne souhaiterait pas se voir imposer. Ainsi, les technologies doivent intégrer, dès la conception, la limitation du poids des images, des fenêtres annexes, des publicités intempestives… autant d’éléments qui génèrent de la frustration et pénalisent votre produit.

Grégoire Meridjen

Grégoire Meridjen

Directeur Conseil

Directeur Conseil expert en UX, Grégoire Meridjen aide les entreprises à concevoir leurs solutions numériques avec une approche centrée sur l'humain. Il facilite la relation entre les différentes parties prenantes en s'appuyant sur les approches Design Thinking et Lean UX.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre commentaire sera modéré par nos administrateurs

Vous avez un projet ? Nos équipes répondent à vos questions

Contactez-nous